Home » Research » Archives historiques de l'Union européenne » Nouveautes » Le directeur des Archives prend sa retraite

Le directeur des Archives prend sa retraite

Posted on 18 March 2013

Jean-Marie Palayret

Le 1er mars 2013, Jean-Marie Palayret a pris sa retraite après avoir été responsable pendant de nombreuses années d’un service crucial et exigeant comme les Archives historiques de l’Union européenne (AHUE). Comme archiviste et historien – il a été professeur associé en charge de l’histoire de l’Intégration européenne à l’Institut des Hautes Etudes européennes à Strasbourg pendant 10 ans – Jean-Marie Palayret a été directeur des Archives historiques de l’Union européenne pendant près de 25 ans.

Sous sa direction depuis 1988, les AHUE ont connu un essor significatif autant pour leurs dépôts institutionnels que privés jusqu’à devenir une référence unique pour les historiens qui visitaient les Archives de l’IUE, un must pour la recherche dans l’histoire de l’intégration européenne.

Jean-Marie Palayret aime se définir comme un « chasseur d’archives ». Grâce à son impulsion et parfois en désaccord avec les autorités de Bruxelles, les Archives historiques ont développé une ambitieuse politique d’acquisition, visant à accueillir à l’IUE des archives de personnalités, de groupes de pression et d’organisations qui ont eu un rôle fondamental dans le processus d’unification européenne. Ainsi l’Institut abrite aujourd’hui non seulement les documents personnels d’Alexandre Marc, d’Altiero Spinelli, d’Alcide De Gasperi,  de Paul-Henri Spaak et de Walter Halstein mais aussi de l’Agence spatiale européenne, de l’OCDE et de l’Assemblée de l’Union de l’Europe occidentale. Parmi les trésors mis à la disposition de la recherche, s’ajoute également la plus grande collection de documents déposés par les mouvements fédéralistes européens et une collection d'histoire orale européenne de près 800 interviews d’acteurs européens.

Au niveau interinstitutionnel, avec l'aide constante des présidents et secrétaires généraux successifs de l'IUE, Jean-Marie Palayret a assuré la stabilisation et la consolidation des relations de l'IUE avec les institutions déposantes. Après avoir réussi à négocier un nouvel accord-cadre de partenariat en novembre 2011 avec les institutions européennes, qui place désormais les AHUE sur une base financière solide pour les années à venir, il a joué un rôle crucial dans la révision du Règlement 354/83 sur les archives. Le règlement modifié rendra obligatoire pour les institutions de l'Union européenne le dépôt de leurs documents publics à l'IUE et prévoit que les institutions et l'IUE rendent les archives historiques accessibles au public sous forme numérique, de manière à faciliter leur consultation sur Internet. Il s'agit d'un objectif nouveau et important pour l'avenir des archives, qui bénéficie du soutien total de l'IUE.

Les efforts de Jean-Marie Palayret dans le développement et l'expansion des AHUE ont abouti à la réinstallation en novembre dernier des archives dans leurs nouveaux locaux, Villa Salviati. Le transfert a permis le développement des infrastructures répondant aux exigences les plus modernes.

Tout en étant conscient des progrès qui restent encore à accomplir dans les domaines de la visibilité des archives et de sa pleine intégration dans les activités académiques de l'Institut universitaire européen, Jean-Marie Palayret quitte ses fonctions avec le sentiment du devoir accompli. La remise des archives au successeur de Jean-Marie Palayret, Dieter Schlenker, a été facilitée par une période de transition de deux mois au cours de laquelle tous les deux étaient présents à Villa Salviati. Jean-Marie Palayret est convaincu qu’avec une nouvelle direction, les Archives historiques de l'Union européenne pourront croître animée d’une vigueur renouvelée.