Home » Research » Archives historiques de l'Union européenne » Nouveautes » HAEU font une évaluation de leurs collections audio et vidéo

Les AHUE font une évaluation de leurs collections audio et vidéo

Posted on 18 February 2020

Au cours des derniers mois, les AHUE ont évalué les 500 000 dossiers d'archives conservés à la Villa Salviati afin d'identifier les enregistrements audio et vidéos présents dans les fonds d'archives institutionnels et privés. Un premier inventaire de ces enregistrements audio et vidéo a été dressé et des lignes directrices internes établies en ce qui concerne l'état de conservation, la préparation de descriptions détaillées et la possibilité de mettre ces documents à disposition pour consultation. Une évaluation similaire a eu lieu en 2016-2017 pour les collections de photos des AHUE.

Le recensement contribue à améliorer la gestion et le traitement archivistique de ces documents audiovisuels. Il sert de guide pour l'évaluation, la sélection, la conservation, la numérisation et la description des archives audiovisuelles déposées à Florence et produites par les institutions, organes et agences de l'UE, ainsi que par des organismes privés et des individus. La vérificaton a produit un aperçu précis du matériel audiovisuel et certains projets de numérisation ont été suggérés, en tenant compte de l'état de conservation, du type de format, des restrictions légales et de la valeur historique du matériel.

En plus de la collection existante de plus de 60 000 photographies et 1 000 affiches, près de 10 000 enregistrements audio et vidéo ont été identifiés dans 36 fonds et collections d'archives conservés aux AHUE. La majorité de ces éléments sont des fichiers audio; les cassettes audio et les cassettes à bobine ouverte sont le format le plus courant. En ce qui concerne le matériel visuel et audiovisuel, les formats les plus courants sont les cassettes VHS, les Betacams, les disquettes et les films 16 mm. Le matériel retrace les origines de l'Union européenne à travers des films et des documents audio de personnalités, conférences, réunions, lieux et visites institutionnelles ainsi que de nombreux projets éducatifs et scientifiques en Europe.

La grande majorité des documents ont été trouvés dans des fonds privés, tels que les archives du Mouvement européen. Les papiers de Claus Schöndube contiennent également une quantité considérable de matériel audiovisuel. Concernant les fonds institutionnels,celui de l'agence européenne CEDEFOP comprend, entre autres, plus de 70 cassettes VHS retraçant l'histoire, la mission et les objectifs de l'Agence depuis les années 1980.

Le patrimoine audiovisuel conservé aux AHUE à Florence est d'une grande valeur pour les citoyens européens car il permet de s'interroger sur l'histoire de l'intégration européenne, non seulement comme complément aux documents textuels, mais aussi comme source historique propre. Dans ce contexte, les AHUE entendent continuer à améliorer leurs services, leurs compétences et leurs infrastructures pour garantir la préservation et l'accès aum matériel audiovisuel qui constitue un élément clé de l'histoire de l'Union européenne.